Les vacances en fourgon aménagé offrent des joies inoubliables, parmi lesquelles la cuisine de vacances. Un réchaud à gaz, un minimum de matériel et d'ingrédients, mais le plaisir de tester toutes les spécialités locales, de manger à pas d'heure, et d'être très content de manger un plat simple (forcément) mais savoureux. En début de vacances, nous avons passé deux jours à Cancale, et nous avons été très séduits par cette agréable petite cité, balnéaire mais pas trop, et surtout par la côte sur laquelle elle se trouve. Nous avons d'ailleurs parcouru quelques kilomètres du sentier côtier, et franchement ça vaut le coup.


cancale4
Les parcs à huîtres, photo prise depuis Cancale

sentier_c_tier
Voilà le genre de paysage que l'on découvre depuis le sentier côtier...

Tout ça pour dire qu'à Cancale, on ne pouvait que s'arrêter à l'atelier des épices du chef Olivier Roellinger. J'y ai acheté du curry corsaire, indiqué pour les sauces crèmes et les moules marinières. Comme nous avons trouvé des pétoncles chez le poissonnier, nous nous sommes fait des pétoncles au curry de Roellinger. Comme ça, sur notre camping-gaz, en feintant pour que le riz soit chaud en même temps que les pétoncles en sauce.

retouch_e

Je ne vais pas vous apprendre comment faire cuire du riz basmati, ni même comment improviser une sauce crème-curry pour des pétoncles. En tout cas, nous nous sommes régalés avec nos pétoncles ultra frais et leur petite sauce curry corsaire. Depuis, j'ai eu l'occasion de tester cette poudre de curry dans quelques autres plats, et décidément il est très bon: les goûts sont complexes, il "n'arrache" pas... Accessoire indispensable de la cuisine rapide mais savoureuse? Il me fait regretter de ne pas avoir acheté d'autre poudre, notamment la "poudre équinoxiale" à associer au chocolat.

vue_dessus

PS1: dois-je vous faire remarquer à quel point je suis dans le thème de la Fureur des Vivres de ce mois-ci?

PS2: C'est une autre photo prise sur le sentier côtier près de Cancale qui illustre ce billet.