Cette année, je bats des records de ponctualité pour vous présenter mes voeux pour 2015. Bonne année, bonne santé et beaucoup de sous comme le dit invariablement ma grand-mère.

En 2014, mon bilan lecture n'est pas brillant brillant, puisque je n'ai lu que 36 livres, soit encore 2 de moins que l'an passé, mais surtout 33 de moins qu'en 2011, année la plus prolifique en ce qui concerne le nombre de livres. Cela représente pile 3 livres par mois, et toujours moins d'un par semaine. Les mois les plus riches ont été les mois de mai et de décembre, avec 5 livres chacun. Le mois le plus pauvre a été janvier, avec un seul titre lu.

Au total mes 36 bouquins correspondent à 14006 pages, soit 1226 de moins que l'an dernier; et un nombre moyen de 389 pages par titre. Ce nombre est en légère baisse mais reste comparable à celui de l'an dernier (400).

9 livres sur 36 relèvent de la non-fiction, ce qui représente une hausse tant en nombre absolu qu'en proportion par rapport à l'an dernier (7 sur 38).

10 nationalités sont représentés par les auteurs lus, soit une de moins que l'an dernier. Cette année c'est la France qui est de loin sur la première marche du podium (14 titres, plus d'un tiers!), devant les Etats-Unis (7) et la Norvège (4). 7 des 36 titres ont été lus en anglais, comme l'an dernier, et ce sont encore des pavés (2833 pages, 566 en moyenne).

Ces 36 livres ont été écrits par 31 auteurs: j'ai lu 2 romans de George RR Martin, 2 de Karin Slaughter, et 4 romans de Anne B Ragde (l'ensemble des romans norvégiens, d'ailleurs). Sur ces 31 auteurs, 21 sont des nouveautés pour moi, une proportion très proche de l'an dernier (20 sur 32).

Ces 36 titres sont édités par 23 maisons d'édition, soit 2 de moins que l'an dernier. Les maisons d'édition les mieux représentées sont 10/18 et Le Seuil, avec 4 titres chacune.

20 de ces livres m'appartenaient (dont 6 cadeaux), ce qui est en augmentation par rapport à l'an dernier (17 sur 38). Cela représente donc cette année plus de la moitié de mes lectures. Deux m'ont été prêtés (et je n'ai aimé aucun des deux, étrange coincidence), les autres proviennent toujours de la bibli de mon village. Si j'avais dû acheter l'ensemble de ces livres, cela m'aurait coûté 429 euros, une augmentation de 17€ par rapport à l'an dernier, ce qui représente une moyenne de 11,9€ par livre (l'an dernier, 10,8€).

Cette année, un bouquin m'est tombé des mains, il s'agit de Il est de retour de Timur Vermes.

Mes 5 chouchous de l'année (ordre chronologique)

L'échange des princesses (Chantal Thomas)
Sleep toward heaven (Amanda Eyre Ward)
La petite communiste qui ne souriait jamais (Lola Lafont)
Un été avec Kim Novak (Hakan Nesser) (chronique à venir?)
Ce qu'il advint du sauvage blanc (chronique à venir?)

De ce top 5 j'ai volontairement exclu Le trône de fer et ma chère Karin Slaughter, non pas qu'ils n'y ont pas leur place, mais c'est aussi sympa de mettre en avant des choses moins évidentes.

Les 5 titres à oublier (ordre chronologique)

La traversée du Mozambique par temps calme (Patrick Pluyette)
Il est de retour (Timur Vermes) (pas chroniqué)
L'héritage impossible (Anne B. Ragde)
Bébé boum (Josée Bournival)
Je ferai de toi un homme heureux (Anne B. Ragde, décidément...)