Les semaines de boulot se succèdent inlassablement, les tartes salées aussi... Pour le moment j'arrive encore à varier les plaisirs, mais je ne vais pas tarder à jeter l'éponge, et à taper dans les recettes déjà testées.

Ami lecteur, si tu es alsacien, passe ton chemin maintenant, sinon tu risques t'etouffer avec ton bretzel...

Il y a quelques semaines, c'est une simili tarte flambée oubliée au four qui nous a remonté le moral:

retouch_e

Pourquoi conseillai-je aux alsaciens de retourner voir leurs cigognes? Parce que la tarte flambée, c'est le genre de plats où on te condamne à la peine de mort si tu ne suis pas la vraie recette-la seule-l'unique. Je vous rassure, ce genre d'intégrisme culinaire ne touche pas seulement mes chers alsaciens. Dans la catégorie des plats à risque, il y a:

- la carbonara pour les italiens: crème ou pas crème? oeuf ou pas oeuf? lardons ou pas lardons?
- les pâtes en tout genre toujours pour les italiens: combien de cuisson? les pâtes dans la sauce ou la sauce dans les pâtes? gruyère, parmesan, aucun des deux?
- le foie gras par chez moi: porto ou pas porto? combien de macération? thermomètre indispensable ou non? quelle incantation pendant la cuisson?
- le gâteau basque dans le coin: à la crème, à l'amande, à la cerise? plutôt bien fondant ou un peu craquant sur le dessus?
- la choukchouka pour les enfants de pieds-noirs (de toute façon, il n'y a que leur mère/leur grand mère qui sait la faire)

.... et j'en oublie un paquet, je pense que cette liste sera amenée à s'allonger au fil du temps et de mes expériences culinaires.

Donc ma tarte flambée pas alsacienne pour deux sous, voici comment je l'ai faite: j'ai pris de la pâte à pizza (ouh que c'est vilain) que j'ai étalée le plus finement possible, j'y ai étalé un mélange fromage blanc, crème fraîche et muscade, j'ai posé dessus mes oignons émincés qui ont marinés toute la nuit dans du vin blanc, des lardons fumés, et, hérésie suprême, du gruyère râpé. Qu'on me pende haut et court.

En fait, elle était super bonne ma tarte flambée contestataire, même si je l'ai légèrement oubliée au four et qu'elle mérite parfaitement son adjectif "flambée". Et même que j'en referai.

Spécial dédicace à Alinéa: plusieurs Alsaciens ont été blessés pendant la rédaction de cette note.