gr_ceJ'ai lu Grâce et dénuement d'Alice Ferney en J'ai Lu.

Première phrase: "Rares sont les Gitans qui acceptent d'être tenus pour pauvres, et nombreux pourtant ceux qui le sont."

D'Alice Ferney j'avais lu L'élégance des veuves, et Les autres, deux romans que j'avais bien aimés mais sans coup de cœur absolu non plus. Mais la dernière fois que je suis allée à la bibli, je suis tombée sur ce court roman, et je me suis laissée tenter, sans en attendre beaucoup.

Ce fut un choc dès les premières pages. Je n'avais pas le temps de lire, il fallait que je dorme car une dure journée m'attendait le lendemain, mais rien à faire, je n'ai pu le poser qu'à grand regret. Pour le reprendre et le terminer le lendemain, à la première occasion!

J'ai été complètement happée par cette histoire singulière et mystérieuse. Esther, une bibliothécaire, débarque un jour dans un camp de Gitans et se met en tête de faire la lecture aux enfants. On ne sait pas d'où elle vient, pourquoi, quelles sont ses motivations. On assiste simplement à la rencontre de deux univers qui normalement ne se rencontrent pas. C'est un beau roman sur l'humanité et la tolérance. Ceci dit, je pense qu'il ne faut pas tout prendre au pied de la lettre dans ce roman, peut être un poil trop manichéen à mon goût. Malgré tout, je l'ai dévoré, et j'ai été plusieurs fois beaucoup touchée par le destin de cette famille de Gitans.


Ma note: 9/10

D'autres avis: Papillon, Amanda, Keisha...