J'ai décidé de ne pas me laisser abattre. Ce n'est pas parce que je ne peux pas pour le moment quitter mon appartement et que je marche péniblement en béquilles qu'il faut rester toute la journée devant la télé ou l'ordi. Donc je me suis remise en cuisine. Beaucoup de classiques, de recettes déjà présentées ici (dont un fabuleux lemon cake pas plus tard que vendredi), mais aussi quelques tentatives. Beaucoup de ratées en ce moment, notamment un porc au caramel à peine mangeable, mais ces jours-ci il y a au moins une recette qui nous a contenté: celle du pounti auvergnat. Tout ça, c'est de la faute du Dîner presque parfait de M6, qui passait la semaine dernière en Auvergne. Un pounti, j'en avais déjà fait un excellent l'an dernier, mais horreur, la recette avait disparue du site de Ségolène Ampelogos! Alors j'ai testé cette recette du site de Patrick Chazallet, que j'ai un peu modifiée.

retouch_e

Pounti
(pour 2 moules à cake)
- 800g de chair à saucisse
- une douzaine de pruneaux
- 150g de farine
- 1/2 litre de lait
- 5 œufs
- 2 sachets de levure chimique
- 1 oignon
- 100g d'échalotes
- une botte de persil
- les verts d'une bottes de blettes

Au mixer, hacher l'oignon, l'échalote, le persil, les verts de blettes. Incorporer à la viande hachée.
Dans un autre récipient, mélanger la farine, la levure, les œufs et le lait. Mélanger les deux préparation.
Remplir les moules à moitié. Poser une couche de pruneaux coupés en deux dans l'épaisseur. Finir de remplir les moules.
Enfourner à 200°C pour une petite heure.

A la fin de la cuisson, mes pountis étaient bien colorés, mais en les coupantj'ai trouvé l'intérieur pas assez cuit. Nous les avons coupés en tranche et fait frire à la poêle (comme on fait chez moi avec le chou farçi), et c'était très bon ainsi! Décidément, j'aime beaucoup le goût de pruneau mélangé à la viande. Cependant, si cette recette est fort sympathique, elle ne nous a pas autant ravie que la précédente recette testée, qui avait beaucoup plus goût de "vert". J'ai donc envoyé un mail à Ségolène, qui m'a transmis la première recette, (et qui l'a remise sur son site!) et je vais de ce pas l'ajouter à mon précédent billet, afin de la retrouver le jour (prochain) où je voudrais à nouveau faire un pounti!