souris_potageDeuxième lundi de mon petit défi "Livres de cuisine et bonne conscience", je me suis attaquée à Une souris dans le potage, recettes et récits de blogs culinaires chez Tana éditions, livre auquel ont participé quelques bloggeuses que j'apprécie, notamment Gloria, Emmanuelle et Cléa.

 

Acheté parce que j'avais envie de témoigner ainsi mon attachement à certains blogs, et finalement jamais utilisé, car les recettes sélectionnées ne me conviennent pas vraiment. Par contre, le livre a un petit format assez sympathique (à peu près 15cm x 13cm), il est bien fichu (recette page de gauche photo page de droite), et les photos sont réussies.

 

Pour mon défi, j'ai choisi de réaliser la recette de lapin au cidre aux pruneaux farcis et sa compotée d'oignons au pèbre d'ail, du Chaudron d'une fée, blog que je ne fréquente pas du tout (et qui d'ailleurs a visiblement fermé).

 

Le pèbre d'ail, c'est la sarriette. Si le nom me dit vaguement quelque chose, je suis sûre de n'en avoir jamais utilisé en cuisine. Et d'ailleurs, il n'y en avait pas non plus chez mon maraîcher: ce sera donc aux herbes de Provence à la place!

retouch_e

Lapin au cidre aux pruneaux farcis et sa compotée d'oignons
(pour 2)
- 2 cuisses de lapin
- 50 ou 60 cl de cidre brut
- 50g de poitrine
- 50g de lardons fumés
- 125g de gros pruneaux dénoyautés
- 3 oignons
- 2 carottes
- beurre
- 1 cuillère à café de miel
- herbes de provence
- farine
- huile d'olive

Faire revenir la poitrine, en farcir les pruneaux.

Fariner le lapin et le faire revenir dans du beurre avec les lardons. Saupoudrer d'herbes de provence.
Lorsque le lapin est doré, ajouter les carottes coupées en rondelles et 1 oignon émincé. Laisser revenir.
Mouiller avec le cidre, laisser mijoter 30 min.
Ajouter alors les pruneaux farcis et remettre à cuire un quart d'heure.

 

En même temps, émincer finement les deux autres oignons et les faire revenir dans un peu d'huile d'olive et le miel. Ajouter des herbes de provence et laisser confire. Servir en accompagnement.

dessus

Nous qui ne sommes pas de grands amateurs de lapin, je dois dire que nous avons été agréablement surpris par cette recette, grâce à laquelle la chair reste vraiment tendre. Quant aux pruneaux farcis, j'ai trouvé l'idée très bonne, mais mes pruneaux n'étaient pas assez gros, et ils se sont défaits à la cuisson, laissant échapper leur farce de poitrine. Un peu dommage, mais les goûts y étaient, et nous nous sommes régalés! Recette à conserver donc, et à refaire!

logo_d_fi

Edit du 06/08/2007: ici, Gloria raconte la genèse de ce livre collectif! Et sur son blog, elle a créé un album photo des recettes qui en sont issues.