Comme je n'arrête pas de le dire, j'ai donc repris le travail lundi. Je termine tous les soirs à 19h30, ce qui implique que l'amoureux doit se remettre aux fournaux si on veut espérer manger bon et pas ultra tard. Lundi soir, l'amoureux avait pour mission d'aller faire les courses, puis de préparer une de ses spécialités, l'axoa:

retouch_e34

Qu'est-ce que l'axoa? avant d'être une spécialité de l'amoureux, c'est une spécialité du village d'Espelette, surtout connu pour le piment. Ce plat se compose de veau coupé très fin, ainsi que de piment vert doux et de poivron rouge, le tout mijoté gentiment et parfumé au piment d'Espelette. L'axoa (prononcez "achoa" si vous voulez vous la pétez basque) est très souvent servi avec des patates vapeur ou bouillies, mais nous avions décidé que le plat tout seul nous suffisait.

Ce n'était pas la première fois que l'amoureux faisait de l'axoa: même à Bordeaux, il en faisait. Mais l'avantage de notre nouveau lieu d'habitation, c'est qu'ici on trouve le veau déjà coupé en petits bouts! Et ce coup-ci, je pense pouvoir dire que l'amoureux maîtrise parfaitement son sujet: on s'est ré-ga-lés, et quel plaisir de mettre les pieds sous la table de temps en temps!