wolfeJe viens de lire The Bonfire of the Vanities (Le bûcher des vanités) de Tom Wolfe chez Bantam Books.

Sherman McCoy est un trader de Wall Street. Il est riche, vit dans un luxueux appartement, et trompe sa femme décoratrice avec une magnifique brune. Il se croit le Maître de l'Univers. Jusqu'au jour où...

A la suite d'un malheureux accident dont il n'est même pas totalement responsable, le merveilleux monde de Sherman s'effondre: sa boîte le met en congé, sa femme découvre qu'il la trompe et réagit en conséquent, son nom est traîné dans la boue par les médias.

J'ai trouvé ce (long) roman très long à se mettre en place, et au début j'ai été un peu perdue dans les différents personnages, tous masculins et à peu près du même âge (Sherman, l'assistant du procureur, le journaliste...). Malgré cela et en dépit de l'impression qu'il ne se passe pas grand chose, je me suis laissée embarquer dans ce roman, que j'ai finalement lu avec beaucoup de plaisir.

Et en prime, la lecture en VO offre décidément de bien savoureuses récompenses:

"The skinny boy was standing there. Thok. He wasn't standing there anymore."

" From his viewpoint the Bronx was like the Arctic. It was somewhere to the north, and people didn't go there."

Sans parler d'un personnage écrivain dont le nom est Nunnaly Voyd: ne faut-il pas plutôt entendre Totally Void?

Ma note: 8/10

PS: En lisant la petite biographie de l'auteur, je me suis rendue compte qu'il avait écrit un roman appelé The Electric Kool-Aid Acid Test. Ça m'a interpellé car mon amoureux écoute un groupe qui s'appelle presque pareil. Jusqu'à ce que je me rende compte qu'il ne s'agit pas d'un hommage littéraire, mais d'une référence commune...