30 mars 2011

The preacher

J'ai lu The preacher de Camilla Läckberg, traduit du suédois en anglais par Steven T Murray chez Harper (titre en français: Le prédicateur). Première phrase: "The day was off to a promising start." Lorsque j'avais commenté le premier tome de la série, La princesse des glaces, je disais qu'il allait falloir attendre que la série sorte en poche  chez Actes Sud (pas demain la veille) pour que je puisse lire Le prédicateur. Mais lors d'un ravitaillage dans la grande librairie bordelaise Mollat, je suis tombée sur ce roman en... [Lire la suite]
Posté par llisa2433 à 06:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

30 septembre 2010

A quiet belief in angels

J'ai lu A quiet belief in angels de R.J. Ellory chez Orion Books (titre en français: Seul le silence). Première phrase: "I am an exile." Nous sommes dans un petit village de Georgie. Joseph, le narrateur, voit son univers bouleversé par les œuvres d'un tueur en série s'en prenant aux petites filles du coin. Il est bientôt en première ligne lorsqu'il découvre lui-même un cadavre. Et la malédiction semble le poursuivre tandis qu'il essaie de construire sa vie d'adulte. Me voilà avec la délicate tâche de vous parler d'un... [Lire la suite]
Posté par llisa2433 à 06:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 septembre 2010

The lovely bones

J'ai lu The lovely bones de Alice Sebold chez Little Brown (titre en français: La nostalgie de l'ange). Première phrase: "Inside the snow globe on my father's desk, there was a penguin wearing a red-and-white-striped scarf." Cela faisait longtemps que je connaissais ce livre. Lorsque j'étais encore étudiante, il y a des lustres donc, une amie de DESS nous en avait parlé pour nous dire à quel point ce livre lui avait remué les tripes. Il y a quelques mois, j'ai vu la bande annonce de son adaptation au cinéma. Et cet été,... [Lire la suite]
Posté par llisa2433 à 06:50 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 septembre 2010

Prix Nobel de littérature

Pour cette édition du Blogoclub, nous avions décidé de faire une lecture thématique autour des prix Nobel de littérature. Cela m'a permis de lire ou relire de grands classiques, et de faire des découvertes réjouissantes. J'ai encore fait ma bonne élève, et j'ai donc lu (ou essayé de lire) plusieurs titres pour cette édition.   J'ai attaqué mes devoirs de vacances avec Cent ans de solitude de Gabriel Garcia Marquez (PNL en 1982) traduit par Claude et Carmen Durand en Points.   Première phrase: "Bien des années plus... [Lire la suite]
09 juillet 2010

Finger Lickin'Fifteen

J'ai lu Finger Lickin' Fifteen de Janet Evanovich chez Headline Review. Première phrase: "When I was a kid, I was afraid of spiders and vegetables." Les vacances d'été sont enfin là! Et qui dit grandes vacances, dit Stephanie Plum. Je n'ai pas failli à la tradition et j'ai lu ce quinzième tome des aventures de la chasseuse de primes la plus maladroite de l'histoire de la littérature. Quinze tomes, plus les "between the numbers", ça devient difficile de trouver quelque chose d'intelligent et d'inédit à dire... Je... [Lire la suite]
Posté par llisa2433 à 09:44 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 mai 2010

The Eyre affair

Pour cette édition du Blogoclub sur le thème du livre dans le livre, j'ai lu The Eyre affair de Jasper Fforde chez Hodder.   Première phrase: "My father had a face that could stop a clock."   Alors voyons, comment résumer ce livre? Thursday Next travaille dans une brigade spéciale chargée de s'occuper de tout ce qui touche aux livres. Parce que dans le monde de ce roman, on ne rigole pas avec la littérature. Mais ce n'est pas la seule particularité de ce monde: le papa de Thursday peut arrêter le temps, son... [Lire la suite]
Posté par llisa2433 à 06:37 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 avril 2010

Jane Eyre

Toujours à cause du syndrome de la bonne élève et pour préparer le blogoclub de demain consacré à L'affaire Jane Eyre de Jasper FForde, je ne pouvais pas ne pas lire Jane Eyre de Charlotte Brontë chez Dover.   Première phrase: "There was no possibility of taking a walk that day."   Ce roman écrit à la première personne nous raconte donc la vie de Jane Eyre depuis sa petite enfance. Orpheline, fille d'un pasteur modeste, elle vit chez sa tante, avec ses cousins qui passent leur temps à lui faire des misères. La petite,... [Lire la suite]
Posté par llisa2433 à 08:07 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 mars 2010

Plum spooky

J'ai continué le read-a-thon en lisant Plum spooky de Janet Evanovich chez Headline review. Première phrase: "Sometimes you get up in the morning and you know it's going to be one of those days."   Que dire sur Janet Evanovich que je n'ai pas déjà dit? Il faut lui reconnaître une grande constance dans l'écriture. Car si parmi ses romans consacrés à Stephanie Plum, certains bien sûr sont plus réussis que d'autres (plus réussis = plus hilarants), je ne suis pas encore tombée sur un roman vraiment mauvais, dont je... [Lire la suite]
Posté par llisa2433 à 06:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
29 novembre 2009

The murder room

J'ai lu The Murder Room de PD James chez Penguin (titre en français: La salle des meurtres). Première phrase: "On Friday 25 October, exactly one week before the first body was discovered at the Dupayne Museum, Adam Dalgliesh visited the museum for the first time." The Murder Room, c'est la salle la plus excitante du Dupayne Museum, un musée consacré à l'Angleterre de l'entre-deux-guerres. Cette pièce est en effet consacrée aux faits divers les plus marquants de ces années, et contient quelques pièces uniques, telle la... [Lire la suite]
Posté par llisa2433 à 06:12 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 septembre 2009

Breakfast at Tiffany's

J'ai lu récemment Breakfast at Tiffany's de Truman Capote chez Penguin. Première phrase: "I am always drawn back to places where I have lived, the houses and their neigbourhoods." J'ai choisi ce livre car j'avais beaucoup aimé De sang-froid du même auteur. Je me disais en plus qu'en VO, je savourerais encore plus sa plume. Ce que je ne savais pas, c'est qu'il s'agissait d'un recueil de quatre nouvelles, la plus longue étant la nouvelle éponyme.Bizarrement, ce n'est pas celle qui m'a le plus emballée. Voire c'est au... [Lire la suite]