26 décembre 2010

L'ombre de ce que nous avons été

J'ai lu L'ombre de ce que nous avons été de Luis Sepùlveda traduit par Bertille Hausberg aux éditions Métailié. Première phrase: "Pour nous les vieux, il ne reste plus que Carlitos Santana, se dit le vétéran et il se souvint d'un autre vétéran qui, tout en lui servant du vin quarante ans plus tôt, avait eu la même idée, à une différence près, celle du nom." Dans un appartement de Santiago, une dispute fait rage entre un couple plus tout jeune. Soudain, le vieux tourne-disque passe par la fenêtre. Le destin veut qu'il... [Lire la suite]
Posté par llisa2433 à 06:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 juillet 2009

Les roses d'Atacama

J'ai lu Les roses d'Atacama de Luis Sepùlveda traduit par François Gaudry pour les éditions Métailié.   Première phrase: "Il y a quelques années j'ai visité le camp de concentration de Bergen Belsen, en Allemagne."   J'ai déjà lu deux livres de Sepùlveda: Histoire d'une mouette et du chat qui lui apprit à voler, et Le vieux qui lisait des romans d'amour. J'avais beaucoup aimé ces deux livres, aussi lorsque je me suis trouvée indécise dans les rayons de la bibli, je me suis tournée vers cet écrivain. J'ai... [Lire la suite]
Posté par llisa2433 à 06:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 juin 2008

Le vieux qui lisait des romans d'amour

J'ai dévoré Le vieux qui lisait des romans d'amour de Luis Sepùlveda traduit par François Maspero aux éditions Métailié.   Première phrase: "Le ciel était une panse d'âne gonflée qui pendait très bas, menaçante, au-dessus des têtes."   Comme j'ai choisi de présenter Histoire d'une mouette et du chat qui lui apprit à voler de Sepùlveda au CRPE, il est prudent de lire d'autres œuvres du même auteur, au cas où on m'interroge dessus (il y a très peu de chances, mais au cas où on ne sait jamais). En plus, ce... [Lire la suite]
Posté par llisa2433 à 06:36 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,