claustriaAu tout début de cette année (oui je sais, je ne suis pas en avance sur ce blog), j'ai lu Claustria de Régis Jauffret chez Points.

Première phrase: "A cinquante-deux ans, l'ancien gamin Roman Fritzl était le dernier survivant du petit peuple de la cave."

Régis Jauffret a beau appelé son livre "roman", la frontière entre fiction et réalité est très fine (et donc, à mon avis, assez problématique). Ce livre raconte l'enfer vécu par la fille de Josef Fritzl, et par les enfants qui sont nés de cet enfermement. Mais il raconte aussi l'enquête du narrateur (l'auteur?) sur place, visant à monter qu'il est impossible que personne ne se sont rendu compte de rien.

J'ai trouvé la lecture de ce livre étouffante, mais aussi captivante. Sur le même sujet, j'avais déjà lu le roman Room de Emma Donoghue (pas chroniqué), et étrangement à l'époque je n'avais pas fait le lien avec ce fait-divers pourtant fort célèbre. Et bien quelque part, même si la lecture de Claustria ne m'a pas laissée indifférente (je l'ai lu très rapidement), je crois que je préfère la proposition de Emma Donoghue, qui s'écarte un peu plus de la réalité.

Parce que le problème avec le bouquin de Jauffret, c'est qu'on ne sait pas où s'arrête la réalité et où commence la fiction. Les prénoms ont été changés, mais le reste m'a l'air assez fidèle à la réalité. Mais dans les détails, comment savoir...

Ma note: ***