automneJ'ai lu Automne de Mons Kallentoft traduit par Max Stadler et Lucile Clauss chez Points.

Première phrase:"Cet enfant, dans le film, est-ce qu'il a peur?"

Troisième épisode des aventures de l'enquêtrice Malin Fors, qui n'a toujours pas réglé ses problèmes personnels. Entre ses addictions, son ex-mari patient-mais-faut-pas-pousser, sa fille désormais en âge de voir la réalité telle qu'elle est, sa mère glaçon et son père un peu faible, cela laisse peu d'espace à l'enquête.

Et tant mieux. Parce que ce n'est vraiment pas la partie du bouquin qui m'a le plus emballée. D'ailleurs j'ai déjà oublié les tenants et les aboutissants, et il a fallu que je réfléchisse pour retrouver de quoi il était question. Pour simplifier, d'un méchant cynique nouveau riche qui a racheté leur château à une méchante famille d'anciens riches, et qui est retrouvé mort dans les douves. En même temps vu comme il avait l'air sympathique, ça lui pendait au nez. Et donc savoir qui l'a fait, ben on s'en fiche un peu. Enfin moi en tout cas.

Intrigue qui ne me captive pas, dommage pour un polar. Heureusement qu'il y a la descente aux enfers de Malin, autrement plus intéressante. Heureusement aussi qu'il y a l'annonce d'une révélation prochaine de secret de famille, ça redonne un interêt à la suite, Printemps.

Ma note: ***