malavita encoreJ'ai lu Malavita encore de Tonino Benacquista chez Gallimard.


Première phrase: "L'écrivain américain Frederick Wayne n'avait jamais été un grand spécialiste du malheur."

J'avais dit ici que je le lirais, c'est chose faite. Certes il y a un peu de plaisir à retrouver cette étrange famille. Mais je ne suis pas parvenue à rentrer dans ce volet, les situations m'ont eu l'air encore plus invraisemblables que dans le premier, et si j'avais trouvé que le choix du titre était une réussite pour le premier tome, il ne se justifie pas pour celui-ci.

Bref, j'aurais peut-être dû m'en tenir au premier, comme m'avait prévenue Jules...

Mais le pire, c'est que s'il y en a un troisième, je le lirai quand même, par curiosité, pour savoir que devient ce petit monde.

Ma note: 6,5/10