hhhhJ'ai lu HHhH de Laurent Binet chez Grasset.

Première phrase: "Gabčík, c’est son nom, est un personnage qui a vraiment existé."

Il y a quelques mois, nous parlions bouquins et ciné avec mes collègues, lors du repas. Et un de mes collègues commence à me parler d'un livre avec un titre qui me semble très particulier, HHhH. Il me dit qu'il s'agit d'un livre sur la Seconde Guerre Mondiale, qui s'intéresse à Heydrich, parce qu'en fait le titre veut dire "Himmlers Hirn heißt Heydrich", ce qui veut dire "le cerveau d'Himmler s'appelle Heydrich". Soit. Je comprends donc qu'il s'agit d'un livre d'histoire, type document, ce qui me laisse assez froide.

Il avait juste oublié d'expliquer qu'il s'agissait d'un livre classé roman, et surtout qu'il était absolument exceptionnel.

Bref, j'ai adoré. J'aimerais tellement vous le vendre bien mieux que ce que n'avait fait mon collègue, mais d'un autre côté, quelle joie de le découvrir par soi-même. Sachez seulement qu'il s'agit d'un livre s'intéressant à un fait d'histoire, et cherchant à le raconter de la manière la plus historique possible, mais qui justement s'interroge sur les non-dits de l'histoire et sur la manière dont l'écrivain-historien peut ou doit les remplir.

Je me suis régalée, je me demande même si je ne vais pas écrire à Laurent Binet pour lui dire à quel point j'ai trouvé son bouquin génial, ce qui pour moi serait une première. A lire absolument, faites-vous votre opinion!

Ma note: 9/10
(et pas 9,5/10, parce que les premières pages ne sont pas tout à fait aussi fortes que les suivantes)