lily tigresseJ'ai lu Lily la tigresse d'Alona Kimhi traduit par Laurence Sendrowicz chez Gallimard.

Première phrase: "J'ôte le bouchon du flacon de cristal et en verse le contenu dans la baignoire qui se remplit lentement."

Ce roman a été très présent sur les blogs, il faut dire que la couverture est magnifique, et couplée avec le titre, ça promet. Il y est question de Lily qui assume ses 112 kg malgré qu'ils aient fait fuire son compagnon (qui d'ailleurs ne m'a pas semblé être une grosse perte). Il y est surtout question de sa quête de l'amour, et de ses rapports avec l'autre sexe (et je pèse mes mots). J'ai beaucoup aimé la première partie, moins la deuxième, car j'ai du mal en général à adhérer aux éléments in-croyables (incrédibles?). Surtout que j'ai vu venir le fin mot de l'histoire d'assez loin.

Une lecture agréable quand même.

Ma note: 7,5/10

PS: Je vais faire un voeu, je crois que c'est ma première lecture israëlienne.