enfant de la neigeJ'ai lu il y a quelques semaines déjà L'enfant de la neige d'Henri Gougaud chez Albin Michel.

Première phrase: "- Raconte, Thomette, raconte."

Ma charmante belle-soeur est une amie attentive: elle sait que j'aime lire, et elle sait que j'affectionne le Moyen-Age. Donc pour Noël elle a voulu m'offrir un roman se déroulant à cette période. Et, pour être sûre que je ne l'avais pas déjà lu, elle en a choisi un qui venait de sortir!

Et elle a bien fait. Pour une fois il n'est pas question de roi ou de seigneur, de luttes de pouvoir ou d'épidémie de peste. Il est question de Jaufré, enfant trouvé un jour de neige par un austère abbé. Il est confié aux bons soins de Thomette, qui l'élève avec affection auprès de son propre fils, Alexis. Adulte, Jaufré étouffe dans la petite ville, à l'ombre du monastère dirigé par ce père adoptif si froid. Il devient troubadour et parcourt les routes de la région. Mais un jour, il ressent le besoin de revoir sa chère Thomette, son frère Alexis, son complice de toujours devenu moine, et bien sûr le père Aymar. Mais le retour au pays ravive de vieilles questions quant à ses origines et à l'environnement qui l'a entouré dans son enfance.

Quel plaisir de ce roman, qui dans un décor du Moyen-Age dont je ne me lasse pas, aborde des questions aussi modernes que la quête des origines, la foi personnelle, le pardon, l'amour familial malgré tout... Je pense que des historiens des mentalités pourraient trouver cela complètement anachronique, mais en tout cas cela fait un roman bien agréable! Par moment j'ai crû y entendre des échos du Nom de la Rose, avec frère Vitalis, moine braillard infiniment attaché à ses livres et aux savoirs qu'ils renferment!

Bref, ma belle-soeur a tapé dans le mille avec ce très bon roman!

Ma note: 8,5/10