jane_austenPour cette nouvelle édition du Blogoclub consacré aux romans épistolaires, nous avons choisi de lire Lady Susan de Jane Austen. J'ai lu ce roman sur ma petite liseuse, car il est libre de droits et donc téléchargeable gratuitement (ici par exemple).

Première phrase: "MY DEAR BROTHER,—I can no longer refuse myself the pleasure of profiting by your kind invitation when we last parted of spending some weeks with you at Churchhill, and, therefore, if quite convenient to you and Mrs. Vernon to receive me at present, I shall hope within a few days to be introduced to a sister whom I have so long desired to be acquainted with."

Il s'agit donc d'un échange de lettres entre Lady Susan, une veuve chasseuse d'hommes sans scrupules, et certains de ses proches plus ou moins conscients de ses machinations, et entre les proches eux-mêmes. Car Lady Susan est entourée d'une amie fidèle, d'une fille malaimée, d'un frère naïf, d'une belle-soeur inquiète... Se dessinent donc plusieurs facettes de l'incroyable Lady Susan. Pendant les premières lettres, le travail du lecteur est d'essayer de déméler le vrai du faux, de choisir quelle interprétation il choisit de donner des comportements de Lady Susan.

J'ai trouvé ce très court roman assez sympathique à lire, notamment grâce à la toujours très agréable plume de Jane Austen. Cependant, j'ai trouvé la fin assez convenue, j'aurais préféré quelque chose de plus surprenant, comme un ultime retournement de notre compréhension du personnage. Dans la même idée, j'aurais préféré des portraits encore plus nuancés, qui nous garderaient dans l'hésitation, dans le doute, jusqu'au bout du roman.

C'est un roman que j'ai donc lu avec assez de plaisir, mais qui ne m'a pas marquée outre mesure non plus.

Ma note: 7/10