insomnie__toilesMa première lecture de l'année fut donc L'insomnie des étoiles de Marc Dugain chez Gallimard.

 

Première phrase: "Comment ai-je pu oublier, se dit Maria, c'est inadmissible."

 

Maria est une adolescente allemande dans la tourmente de la guerre. La voilà seule, isolée, affamée, dans la ferme familiale, tandis que son père est parti combattre sur le front russe. Quant à sa mère, cela fait longtemps que Maria ne l'a pas vue, car elle est partie en maison de repos. Maria parvient à survivre dans le froid et la boue, malgré les risques encourues par une jeune fille sans défenses en ces temps troublés.

 

Lorsque les Français arrivent pour prendre possession de la ville, ils découvrent Maria, toujours seule, mais en vie aux côtés d'ossements soigneusement rangés dans une caisse.

 

Le capitaine Louyre fait conduire la jeune fille dans ses quartiers, et tente de comprendre ce qui s'est passé. Dans cette ferme bien sûr, mais aussi dans la famille de Maria, et surtout dans la ville, dont tous les habitants semblent peu désireux de parler de l'ancien hôpital perché sur la colline.

Voilà un roman qui m'a bien plu, avec une atmosphère très particulière, très sombre, poussiéreuse même, et avec une impression d'être en dehors du temps, un peu comme dans Le rapport de Brodeck de Claudel. Ce roman, comme tous ceux de Marc Dugain, part de faits historiques qui questionnent les comportements humains dans des situations extra-ordinaires. Les personnages de Louyre et de Maria sont à la fois compréhensibles et intrigants, et on se demande sans cesse dans quelle direction vont se diriger leurs relations.

Ma note: 8/10

Un autre livre de Dugain: La malédiction d'Edgar