miss_charity Le premier livre que j'ai lu pour mon read-a-thon fut Miss Charity de Marie-Aude Murail à l'Ecole des loisirs.

 

Première phrase: "Tous les dimanches de mon enfance se ressemblaient."

 

Encore un livre que j'ai beaucoup vu sur les blogs, sauf que celui-ci, je l'ai adoré.

 

Charity nous raconte son enfance, son adolescence, ses premières années d'adulte. Petite fille de l'ère victorienne, issue d'une famille aisée, Charity n'a que très peu de contacts avec ses parents. Heureusement, la bonne, Tabitha, lui tient compagnie. Dommage qu'elle soit un petit peu étrange. Alors Charity trompe sa solitude en compagnie d'animaux qu'elle recueille et qu'elle installe dans la nursery. Au fil des années, la jeune fille se transforme en véritable scientifique de terrain, doublée d'une aquarelliste aux traits précis. Et si elle vivait de ses dessins d'animaux, qu'elle crée pour le bonheur des enfants de son entourage?

 

Ce roman est une biographie romancée de Beatrix Potter: une jeune femme intelligente et déterminée mais solitaire, qui tient assez peu compte des convenances, et qui, chose insolite, décide de gagner de l'argent grâce à son talent ("A peine convenable", dirait sa mamam).

 

J'ai adoré le personnage de Charity, mais aussi ses rapports avec les autres personnages, notamment Tabitha, qu'elle aime profondément malgré ses humeurs pour le moins particulières. Mais j'ai aussi adoré la manière dont l'histoire est racontée, tour à tour émouvante ou plus légère.

Une fois n'est pas coutume, voici un extrait qui m'a particulièrement interpelé: "L'amnésie, je la cherchais pour moi-même, dans les romans. (...) Je lisais, je n'étais plus là, je n'étais plus moi. Je crois bien que j'aimais tous les romans que je lisais, du moins s'ils finissaient bien. On devrait voter une loi contre les romans qui finissent mal. Je lisais et je me mettais à aimer violemment des gens que je n'avais jamais vus, à les aimer comme je n'avais encore jamais aimé personne, et à vouloir leur bonheur de toutes mes forces." (p 308-309)

Ma note: 9/10