eyre_affairPour cette édition du Blogoclub sur le thème du livre dans le livre, j'ai lu The Eyre affair de Jasper Fforde chez Hodder.

 

Première phrase: "My father had a face that could stop a clock."

 

Alors voyons, comment résumer ce livre? Thursday Next travaille dans une brigade spéciale chargée de s'occuper de tout ce qui touche aux livres. Parce que dans le monde de ce roman, on ne rigole pas avec la littérature. Mais ce n'est pas la seule particularité de ce monde: le papa de Thursday peut arrêter le temps, son oncle a créé une machine permettant d'entrer dans les œuvres littéraires, les dodos sont des animaux de compagnie tout ce qu'il y a de plus courants, le Pays de Galles est une République Socialiste hostile à l'Angleterre, qui est elle-même en guerre avec la Russie pour le contrôle de la Crimée depuis plus de 100 ans.

 

Tout ça pour dire que ce roman met en scène la lutte sans merci entre la charmante Thursday Next et le very bad boy Acheron Hades, qui met le monde littéraire sans dessus dessous, tout d'abord en faisant disparaitre un personnage secondaire de Martin Chuzzlewit, le roman de Dickens. Mais lorsqu'il décide de s'en prendre à Jane Eyre, finit de rigoler pour Thursday, d'autant plus que Rochester et elle sont de vieilles connaissances.

 

Ce roman est certainement un des plus déjantés que j'ai lus ces dernières années. Le monde créé est tellement loin du notre, et tellement complet et logique à la fois, que je me suis vraiment posée des questions sur la santé mentale de Jasper Fforde (non sans rire, il faut prendre quoi comme produits pour imaginer tout ça?). Du coup, j'ai lu avec plaisir, car je me demandais "ce qu'il allait encore inventer". De plus, l'utilisation du roman Jane Eyre est vraiment originale, puisque pendant les deux tiers du livre je me suis demandée si j'avais lu la bonne version du roman de Charlotte Brontë. Enfin, je me suis régalée à la lecture des extraits de fausses œuvres ouvrant chaque chapitre: en quelques lignes, l'auteur finit de compléter son tableau absurde, et économise ainsi de longues explications dans le corps du roman. Et tout ça avec humour, bien sûr!

 

Malgré tout ces bons côtés et le plaisir pris à la lecture, j'ai la sensation que ce roman va me sortir tout droit de l'esprit très rapidement, et je ne pense pas que je ressentirai le besoin de lire la suite des aventures de Thursday Next. Bref, une bonne pochade, mais un peu légère quand même.

Ma note: 7,5/10

Les autres avis du club: Midola, Nina, Praline, Saphoo, Sylire, Mango, Theoma, Grominou, Ori, Martine, Lounima, Katell, Denis,

Kathel a lu le troisième tome des aventures de Thursday Next, Le puits des histoires perdues.

Pour l'édition prochaine du 1er juillet consacrée aux écrivains haïtiens, nous lirons Le charme des après-midi sans fin de Dany Laferriere. Et pour le 1er septembre, nous vous proposons une lecture libre des Prix Nobels de littérature.