maudit_karmaPour ce nouvel opus du Blogoclub consacré à l'humour et à la légèreté, j'ai donc lu Maudit Karma de David Safier, traduit par Catherine Barret, chez France Loisirs.

Première phrase: "Le jour où je suis morte n'a pas vraiment été une partie de plaisir."

Comme j'avais déjà lu Saga de Tonino Benacquista et que j'ai réussi à me procurer celui-ci d'occasion, je me suis lancée dans ce roman qui ne me disait pas grand chose, à la lecture de sa quatrième de couverture.

 

Kim est une nana vraiment pas sympa, qui privilégie sa carrière au détriment de sa fille et de son époux. Le jour où elle meurt, monsieur Bouddha himself en personne vient lui annoncer qu'elle est réincarnée en fourmi, en punition de sa méchanceté. C'est donc sous cette forme que Kim essaie de retrouver sa famille.

 

Pour faire bref, disons que notre chère Kim (enfin pas si chère que ça) passe par un certain nombre de formes animales avant de se réincarner en femme. Je préfère ne pas m'arrêter sur le fait qu'elle se réincarne en une pauvre femme obèse mais gentille, elle qui était si belle mais si méchante. Je ne m'arrête pas là-dessus, car sinon je risque de prêter à l'auteur des intentions qui j'espère n'étaient pas les siennes.

 

Je ne m'arrête pas non plus sur la succession de réincarnations, procédé très facile pour montrer une évolution du personnage, et je ne m'arrêterai pas plus sur la fin, prévisible depuis à peu près le début.

 

Bref, pas jojo la lecture. Ce qui sauve les meubles, enfin en ce qui me concerne, c'est le début du roman, avant qu'elle meure. J'ai trouvé ça assez rigolo, et beaucoup moins dégoulinant de bons sentiments que la suite. Pour conclure, une lecture loin d'être indispensable à mon humble avis.

Ma note: 5/10

Pour le 1er mai, nous lirons L'affaire Jane Eyre de Jasper Fforde pour le thème du livre dans le livre. Et le thème suivant sera consacré aux écrivains haïtiens.

Elles ont lu Saga: Sylire, Grominou, Marie, Gwenaelle, Mango, Keisha,

Elles ont lu Maudit Karma: Nina, Ori, Pascale,