25 mars 2009

Plaisanterie du mercredi

Je serais presque tentée de ne pas réagir pour voir s'ils me coupent vraiment le gaz parce que je leur dois 0.00€. Mais comme je n'ai pas envie de payer plus de 50€ le cas échéant, je vais régler le problème. D'après vous, je leur envoie un chèque de 0.00€ avec le coupon?
Posté par llisa2433 à 06:01 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

23 mars 2009

Orechiette coppa, poireaux, chèvre

Il n'est parfois pas nécessaire de faire très compliqué pour se faire plaisir. En la matière, il faut bien avouer que les pâtes sont particulièrement douées: elles nécessitent peu d'ingrédients, elles sont vite préparées, et il n'y a pas besoin d'y mettre des ingrédients très coûteux pour se régaler. Samedi, nous avons décidé de nous attaquer à un paquet d'orechiette qui trainait dans le placard. J'avais envie que l'accompagnement soit plus ou moins sous forme de sauce ou de crème, car leur forme s'y prête bien. En même temps, pas... [Lire la suite]
Posté par llisa2433 à 06:14 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 mars 2009

Le cuisinier de Talleyrand

J'ai lu Le cuisinier de Talleyrand de Jean-Christophe Duchon-Doris chez 10/18.   Première phrase: "Son pichet de vin à la main, ses joues creusées par la lumière du feu finissant, Maréchal errait dans les cuisines désertes du palais Kaunitz."   Nous sommes à Vienne en 1814. Toutes les grandes nations européennes sont réunies en congrès afin de décider du sort des états éphémères créés par Napoléon. C'est Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord qui représente la France de Louis XVIII. Outre son intelligence... [Lire la suite]
Posté par llisa2433 à 15:10 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
13 mars 2009

Mourir n'est peut-être pas la pire des choses

J'ai lu Mourir n'est peut-être pas la pire des choses de Pascal Dessaint chez Rivages.   Première phrase: "Jérômine Gartner était assise dans le fauteuil, ses jambes écartées indiquaient une heure approximative, huit heures vingt, un peu plus ou un peu moins, elle était nue et morte."   Joli titre, non? C'est d'ailleurs pour cela que j'ai choisi ce roman. Pour le titre et pour l'auteur, également, dont j'avais déjà lu Du bruit sous le silence, et Les Pis Rennais (Le Poulpe, livre que j'évoquais ici), deux... [Lire la suite]
Posté par llisa2433 à 06:25 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 mars 2009

La mécanique du coeur

J'ai lu La mécanique du cœur de Mathias Malzieu chez Flammarion.   Première phrase: "Il neige sur Edimbourg en ce 16 avril 1874."   Jack nait le jour le plus froid qu'Edimbourg n'ai jamais connu. A tel point que son petit cœur gèle. Madeleine, mi-sage femme, mi-sorcière, se voit obligée de lui greffer une horloge afin d'entraîner son cœur. Jack grandit auprès de cette étrange bonne fée, entouré d'Anna et de Luna les deux prostituées, et d'Arthur à la colonne vertébrale musicale. Madeleine lui donne quelques... [Lire la suite]
Posté par llisa2433 à 06:44 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,
07 mars 2009

Fahrenheit 451

J'ai lu dernièrement Fahrenheit 451 de Ray Bradbury traduit par Henri Robillot chez Denoël (édition différente de celle illustrant ce billet).Première phrase: "C'était un plaisir tout particulier de voir les choses rongées par les flammes, de les voir se calciner et changer."Montag est un pompier. Dans le monde où il vit (dans le futur?), les pompiers sont chargés de brûler tous les livres qu'ils trouvent, et parfois la maison qui les abritent (et tant pis si le ou la propriétaire refuse de quitter les lieux avant que les... [Lire la suite]
Posté par llisa2433 à 06:49 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 mars 2009

Blogoclub: Le Clézio

Pendant mon séjour à l'hopital et afin de préparer cette nouvelle édition du blogoclub, j'ai lu Onitsha de JMG Le CLézio chez Gallimard.   En 1948, Fintan s'embarque avec sa mère pour rejoindre son père, qu'il ne connaît pas, en Afrique. Et le jeune garçon se retrouve au milieu d'une micro société de la bourgeoisie coloniale, tandis qu'il se lie d'amitié avec différents africains. L'amour trouble qu'il porte à sa nouvelle terre contraste avec ses sentiments mitigés envers son père.   J'ai pris beaucoup de plaisir à lire... [Lire la suite]
Posté par llisa2433 à 06:35 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , ,