m_canique_coeurJ'ai lu La mécanique du cœur de Mathias Malzieu chez Flammarion.

 

Première phrase: "Il neige sur Edimbourg en ce 16 avril 1874."

 

Jack nait le jour le plus froid qu'Edimbourg n'ai jamais connu. A tel point que son petit cœur gèle. Madeleine, mi-sage femme, mi-sorcière, se voit obligée de lui greffer une horloge afin d'entraîner son cœur. Jack grandit auprès de cette étrange bonne fée, entouré d'Anna et de Luna les deux prostituées, et d'Arthur à la colonne vertébrale musicale. Madeleine lui donne quelques principes pour vivre en bonne santé "Premièrement, ne touche pas à tes aiguilles. Deuxièmement, maîtrise ta colère. Troisièmement, ne te laisse jamais, au grand jamais, tomber amoureux. Car alors pour toujours à l'horloge de ton cœur la grande aiguille des heures transpercera ta peau, tes os imploseront, et la mécanique du cœur sera brisée de nouveau."

 

Mais pour ses 10 ans, Jack convainc Madeleine de l'emmener en ville. Là, il tombe amoureux d'une jolie petite chanteuse de flamenco. Elle devient une véritable obsession pendant les années suivantes, années pendant lesquelles Jack se coltine à Joe, l'ancien amoureux de Miss Acacia. Lorsqu'il blesse gravement ce dernier, Jack décide d'aller retrouver la belle de ses rêves en Andalousie. Il entreprend le voyage avec un certain Georges Méliès. Mais l'apprentissage de l'amour s'accorde bien mal avec son étrange prothèse...

 

Je connaissais déjà l'album bande-son de Dionysos, et j'ai emprunté ce roman par curiosité, sans en attendre grand-chose. Et j'ai adoré. J'ai trouvé l'histoire captivante, et j'ai surtout beaucoup apprécié la plume de Mathias Malzieu, ainsi que l'atmosphère un peu étrange qui m'a beaucoup rappelé Les noces funèbres de Tim Burton. Il s'en dégage naïveté, mélancolie et poésie, c'est extrêmement émouvant. Bref, un gros coup de cœur en ce qui me concerne...

Ma note: 9/10

"Pardon pour cette intrusion. Depuis que je vous ai entendue chanter voilà quelques années, je n'ai eu qu'un rêve: vous retrouver. J'ai traversé la moitié de l'Europe pour y parvenir. On m'a écrasé des œufs sur le crâne et j'aurais pu me faire éventrer par un spécialiste de l'amour avec les mortes. Certes, je suis une sorte de handicapé du grand amour, et mon cœur de fortune n'est pas censé résister au tremblement de terre émotionnel que je ressens quand je vous vois, mais voilà, il bat pour vous."

Elles l'ont lu aussi: Juliette, Valériane, Tiphanya, Clochette, et bien plus encore!