mygaleJ'ai lu dernièrement Mygale de Thierry Jonquet en Folio policier.

Première phrase: "Richard Lafargue arpentait d'un pas lent l'allée tapissée de gravier qui menait au mini-étang enchâssé dans le bosquet bordant le mur d'enceinte de la villa."

Dans ce court roman noir (157 pages), trois histoires se coupent et se recoupent pour n'en faire qu'une. D'un côté, la belle et mystérieuse Eve,est tenue captive chez Richard Lafargue, un chirurgien esthétique reconnu, qui l'exhibe à son bras lors des soirées mondaines. D'un autre côté, Vincent se fait renverser une nuit dans un bois, et se réveille enchaîné dans une cave, nu, affamé, assoiffé. Enfin, Alex est un petit bandit qui s'est pris une balle au cours d'un braquage durant lequel un policier est mort, il se cache le temps que sa blessure guérisse.

J'ai un vrai problème avec les polars français. Dès que l'intrigue sort un peu des sentiers battus (et c'est le cas ici), je trouve que la sauce ne prend pas, que l'intrigue est justement trop grosse pour qu'on y croie. Pourtant, cette triple narration est plutôt bien menée, puisqu'on ne voit pas venir l'explication de trop loin. Mais je ne sais pas, cela ne fonctionne pas pour moi. Sans doute que dans un polar américain, je n'aurais rien vu d'impossible dans cette intrigue, mais en France ça sonne creux. Comme s'il ne pouvait pas y avoir de tarés de cette trempe chez nous... (oui je sais, les faits divers quotidiens tendent à prouver qu'on a notre lot aussi). Bref, pas convaincue mais pas grand chose à reprocher néanmoins, d'où une note ni très bonne, ni mauvaise:

Ma note: 6/10

Comme moi, la tête dans les bouquins ne peut pas s'empêcher de penser aux polars américains, tandis que Val, la livrophile, et la conjuration des livres ont beaucoup aimé.