demoisellesJ'ai lu Les demoiselles de Provence de Patrick de Carolis chez Pocket.

 

Première phrase: "L'été tend son voile bleu sur le pays de Forcalquier."

 

Ce long roman historique s'attache aux destinés des quatre filles du comte de Provence Raimon Bérenger V au cours du XIIIe siècle. Car si celui-ci n'a pas eu l'héritier tant attendu, ses quatre filles Marguerite, Eléonore, Sancie et Béatrice vont marquer leur temps. La première épouse le Capétien Louis, qui régne sous le nom de Louis IX et gagne le surnom de Saint Louis au cours d'une croisage qu'elle partage à ses côtés. La deuxième épouse le Plantagenêt Henry, qui règne en Angleterre sous le nom d'Henri III. La troisième épouse le petit frère de ce dernier, Richard de Cornouailles, futur roi des Romains, et Béatrice qui hérite du comté épouse Charles, frère de Louis, qui devient un temps roi de Sicile.

 

Quatre sœurs, quatre reines. Qui connaissent des destins différents, certains heureux, d'autres pas. Mais quatre femmes qui cherchent à rester fidèles à la mémoire de leurs chers parents, chacune à sa manière.

 

J'ai beaucoup aimé toute la première partie du roman, qui s'intéresse à l'enfance et la jeunesse des quatre sœurs, et notamment des deux aînées. Le début de leur vie de reine est également intéressant, mais après le rythme s'emballe, des années défilent en quelques pages, et on s'embrouille dans les différents complots. Quant au style, certaines pages sont très agréables à lire, et d'autres sont beaucoup plus factuelles, historiques, que romanesques. Encore une fois, c'est surtout la deuxième partie du roman qui pêche. Du coup, je m'interroge sur l'opportunité de traiter la vie entière des reines: il aurait peut être mieux valu s'arrêter "en cours de route", ce qui aurait évité l'impression de grande hâte des derniers chapitres.

Ma note: 7.5/10

Elles l'ont lu aussi: Ermengarde, Delphine, Beloved.