erreur_judiciaireLa semaine dernière, j'ai lu Une erreur judiciaire de Anne Holt traduit du norvégien par Alex Fouillet pour Points.

Première phrase: "Le plafond fut bleu."

Les polars du nord ont un certain charme, il n'y a pas à dire. Je trouve toujours fascinantes ces enquêtes qui se passent dans des pays si peu peuplés que j'imagine que tout le monde connaît tout le monde. Ce n'est bien évidemment pas le cas, mais quand même: il y a deux fois moins d'habitants dans toute la Norvège qu'en région parisienne, ça laisse rêveur, non?


De quoi est-il question ici? D'enfants qui disparaissent et qui sont retournés morts à leurs parents avec pour seul commentaire "Tu as eu ce que tu méritais." Sympathique. Autant le dire tout de suite, cette intrigue ne me laissera pas un souvenir impérissable. Mais les enquêteurs, un homme et une femme, sont ma foi bien agréables à suivre, et une vieille erreur judiciaire est traitée en filigrane de l'affaire de premier plan. Je ne peux évidemment pas trop rentrer dans les détails...

Il se pourrait bien que je lise la suite des aventures du duo, Vik et Stubo...

Ma note: 8/10

D'autres enquêteurs du froid: Henning Mankel, Arnaldur Indridason.