cuisine_fran_aisePour reprendre le cours de mon défi "Livres de cuisine et bonne conscience", je me suis dit qu'il fallait du lourd, du solide, du réconfortant vu le magnifique temps que nous avons au Pays Basque en ce moment. L'amoureux m'en a donné le prétexte: tous les quinze jours, il fait un repas au travail avec ses collègues, et c'est souvent lui qui cuisine. Ce coup-ci, il a annoncé la couleur: un cassoulet! Il aurait dû le cuisiner tout seul, mais par manque de temps de sa part, j'ai pris en charge une grande partie de la recette. Je vous présente donc le cassoulet à quatre mains, dont nous avons trouvé la recette dans un petit livret que j'avais acheté il y a bien longtemps, La cuisine française de Brigitte et Jean-Pierre Perrin-Chattard, éditions Gisserot.

Ce petit bouquin ne paie pas de mine, et c'est un des premiers que je me suis achetée lorsque j'ai quitté le domicile familial pour partir faire mes études à Bordeaux. Les photos sont particulièrement moches, mais les recettes sonnent bien traditionnelles et ont un air de valeur sûre. C'est d'ailleurs de ce bouquin que je me sers à chaque fois que je fais des moules marinières ou de la soupe à l'oignon. Mais je n'en avais pas publié de recettes, alors en avant pour le cassoulet!

retouch_e

Cassoulet
(pour 6)
- 300 g de collier d'agneau
- 200g de lard de poitrine maigre
- 6 manchons confits
- 6 saucisses "de pays"
(ici, les charcutiers vous regardent bizarrement si vous demandez des saucisses de Toulouse)
- 4 gousses d'ail
- 2 carottes
- 2 gros oignons piqués d'un clou de girofle
- une petite boîte de tomates au jus
- chapelure
- 600g de haricots tarbais
- bouquet garni

Faire tremper les haricots la nuits. Les égoutter puis les faire revenir avec le lard de poitrine et de la graisse de canard (prélevée sur les manchons en ce qui me concerne). Couvrir d'eau froide, puis laisser bouillir 5 min (en écumant).
Egoutter, puis recouvrir d'eau froide. Ajouter les carottes, un oignon piqué, deux gousses d'ail et le bouquet garni. Cuire à feu très doux pendant 1h 1/2.
Pendant ce temps, faire rissoler dans la graisse de canard le collier d'agneau et les saucisses, deux gousses d'ail et l'oignon hachés. Ajouter les tomates en purée et 20 cl de jus de cuisson des haricots. Laisser mijoter doucement 15 min.
En fin de cuisson des haricots, retirer leur jus de cuisson si nécessaire puis verser les viandes et leur sauce. Mettre à four très doux 2h30. Ouvrir la cocotte, ajouter les manchons, saupoudrer de chapelure, gratiner vingt minutes.

gros_plan

Cette petite plaisanterie m'aura occupé une bonne partie de la journée! A noter que les photos que je vous présente ne montrent que ma part, prélevée sur la grosse cocotte de ces messieurs. Qui, entre nous soit dit, ce sont absolument régalés. Pour ma part, j'ai trouvé ça un peu trop gras en bouche, mais ça c'est certainement de notre faute, nous aurions dû mettre moins de graisse de canard et de lard!

Par contre, j'ai trouvé ça très long pour le résultat. C'était bon, mais après avoir passé ma journée en cuisine, je veux que ce soit mieux que bon. Excellentissime. Et en ce qui me concerne, ça ne l'était pas. M'est avis que je ne suis pas prête de refaire du cassoulet...

d_fi_livre_cuisine

PS: Il y a près de trois ans déjà, Débo se posait une Question existentielle: peut-on rendre un plat de saucisse lentille photogénique? J'avoue que je la rejoins dans cette interrogation abyssale en mettant mon cassoulet en perspective...