sushisCette semaine, j'ai décidé de rester dans le thème du blogoclub, et de vous proposer une recette japonaise. J'ai donc choisi le livre Sushis - Préparations et recettes, de Kimiko Barber et Hiroki Takemura chez Hachette pour le défi "livres de cuisine et bonne conscience" de cette semaine.

 

Pour être honnête, ce n'est pas vraiment MON livre de cuisine. C'est plutôt un livre que j'ai offert à l'amoureux, grand amateur de sushis. Mais bon, puisque ce qui est à moi est à lui et inversement, ben voilà, il fait aussi partie de mon défi.

 

Nous avons plusieurs livres de cuisine japonaise, mais celui-ci est un petit peu à part. Je le trouve très beau (c'est pour ça que je l'ai offert, d'ailleurs), et à côté des recettes, il présente beaucoup de techniques et de parties pratiques largement illustrées: par exemple, chaque poisson est présenté sur une double-page, avec des pointillés de découpage du poisson. Dans la partie recette, toutes les catégories de sushi sont présentes, et la recette que je vous propose, à la viande cuite, appartient à la catégorie "les sushis farcis".

Tout ça pour vous dire que ce beau livre est très précieux pour les amateurs de sushis!

retouch_e

Rouleaux de filet de canard
(pour 4 rouleaux)

Sauce teriyaki:
- 6 cl de mirin
- 6 cl de sauce soja
- 30g de sucre
- 1 bonne pincée de gingembre en poudre
- 5 cm de carotte pelée
- 1 oignon moyen pelé et coupé en deux

- 1 magret de canard
- 4 feuilles de riz
- 150g de riz à sushi préparé
- 1/2 concombre coupé en fines lanières

Le grand préalable à cette recette, c'est de préparer le riz à sushis. C'est assez long, en tout cas plus élaboré que le bon vieux riz cuisson créole. Pour vous donner une idée, voici une recette qui ressemble beaucoup à celle que j'ai suivi.

Ensuite?
Préparer la sauce teriyaki: mettre tous les ingrédients dans une casserole, faire chauffer à feu doux. Laisser chauffer une demi-heure, le but étant d'avoir une sauce un peu sirupeuse.
Inciser la peau du canard. Faire dorer à la poêle 10 min côté peau et 5 min côté chair. Plonger le magret dans un saladier d'eau glacé, l'égoutter puis découper en tranches de 5 mm d'épaisseur.
Etaler la feuille de riz largement humidifiée sur le plan de travail. Y poser un quart du riz, quelques morceaux de concombre et de canard. Rouler comme un nem (il y a quelques années, j'avais fait un reportage photo sur la confection des nems sur Marmiton, j'ai notamment essayé d'illustrer le pliage: vous pouvez voir ça ici!).

Servir les rouleaux avec la sauce teriyaki.

Nous avons adoré cette recette: la sauce est à tomber, même si je ne suis jamais parvenue à ce qu'elle épaississe. Les rouleaux sont également très bons, avec le mélange riz vinaigré-magret de canard. Nous nous sommes fait la réflexion que cette recette pouvait être une entrée en matière intelligente pour des réfractaires aux sushis: pas de poisson cru certes, mais les goûts sont là! Bref, à refaire, même si la préparation du riz à sushis est toujours affreusement longue.