je_fran_oisPour ce nouveau club de lecture des bloggeurs, nous avions voté pour Je, François Villon de Jean Teulé (lu pour ma part en édition Julliard).

Première phrase: "Le corps carbonisé fumait encore entre les chaînes du poteau fixé sur un haut socle de pierre."

Dans cette fiction entrecoupée de ballades de François Villon, Jean Teulé s'est attaché à recréer une autobiographie du scandaleux poète

Je dois dire que pour une fois, c'est le roman pour lequel j'avais voté qui est sorti: j'avais en effet ce roman dans ma lal depuis belle lurette, et ma foi, c'était l'occasion idéale de le lire!

Le moins que l'on puisse dire, c'est que ça décoiffe. Ames sensibles s'abstenir. J'ai eu l'estomac retourné plus d'une fois, j'ai poussé des cris d'orfraies toutes les dix pages environ. Mais j'ai adoré. Enfin je crois. Parce que c'est le genre de bouquin tellement unique, qu'il est difficile de définir clairement ce que l'on en pense.

Ce qui est sûr, c'est que j'ai bassiné mes copains de prépa avec ce livre pendant ma lecture, j'en ai lu des passages à l'amoureux par téléphone, et je supplie certaines personnes de le lire à leur tour pour me dire ce qu'elles en pensent. J'ai d'ailleurs fini par convertir un de mes copains issu de fac d'histoire, car j'étais curieuse d'avoir son avis. Il l'a lu, et beaucoup aimé aussi, même s'il est un peu sceptique sur certains aspects historiques. Un roman qui ne laisse pas indifférent, donc.

J'ai donc trouvé ça très très bien, mais j'imagine que ce livre, plus que tout autre, ne fera pas l'unanimité dans le blogoclub, ce que je peux très bien comprendre. Un conseil: si vous n'avez pas froid aux yeux, lisez-le, faites-vous votre avis, car je crois que la perception que l'on a de ce genre de roman, très cru, est liée à ce que l'on est en tant que personne. Ce que je veux dire, c'est que ce roman se coltine avec un certain nombre de grands tabous, et qu'il peut être délicat de traverser ses pages indemne.

Ma note: 9/10

Les autres avis du club (un certain nombre de membres explique pourquoi ils n'ont pas pu venir à bout de ce roman):Sylire, Sassenach, Karine, Jules, Grominou, Bladelor, Allie, Antigone, Cathe, Clochette, Florinette, Gambadou, Mammig, Papillon, Patacaisse, Praline, Yvon, Audrey, Caro[line], Chimère, Kalistina, Katell, Malice, Suzel, Arlette, Nath, Ori, Nina, Valériane, Kattylou, Sandrounetta, Goelen, Solsol, Flo (aime les mots),
 

Taylor et Sophie ont lu un autre titre du même auteur: Le magasin des suicidés. Amanda, quant à elle, a choisi O Verlaine.

Anejelica a choisi de lire une autre biographie, celle de Nina Simone, et elle explique pourquoi elle choisit de ne pas lire le Teulé.
 

Par ailleurs, trouvé chez Béatrix un "petit bestiaire fantastique du Moyen-âge": c'est de saison! Elle explique pourquoi elle a choisi d'aborder cet aspect des choses.
En outre, Cathe nous signale l'existence d'une "vraie" biographie: François Villon, de Jean Favier chez Fayard.

Pour le 1er mai, sur le thème du XIXe siècle: Pauline, de Dumas.

Et nous attendons vos propositions sur le thème suivant, voyage et dépaysement!

mail du club de lecture: lecturecommune@yahoo.fr