1275

J’ai lu dernièrement 1275 âmes de Jim Thompson, traduit par Marcel Duhamel en Folio Policier.

Nick Corey est le shérif fainéant d’un petit bled. Harcelé par sa femme, embêté par son beau-frère, il coure les jupons et se débrouille habilement pour que ce soit les autres qui se chargent du sale boulot. Car Nick est beaucoup plus malin qu’on ne pourrait le supposer à la lecture des premières lignes. Malin ou démoniaque ?

Vous est-il déjà arriver de lire un livre (ou de regarder un film, le principe est le même) en vous demandant si ce que vous lisiez était génial ou simplement nul ? C’est l’effet que m’a fait ce bouquin. Je reste sceptique. Mais ce qui me rassure, c’est que le traducteur a l’air aussi dubitatif que moi :

« Bref, suivant l’angle où l’on se place, l’ouvrage est ou bien une apologie de l’abomination, ou bien un réquisitoire contre toutes les vacheries du monde, ou encore, comme je le disais tout à l’heure, une bouffonnerie. Et si l’on m’objecte que c’est pousser un peu loin la plaisanterie que de la noyer dans le sang, le stupre, l’invective et les digressions métaphysico-philosophardes, je répondrai que, m’étant fait la même réflexion, j’ai lu et relu le bouquin, révisé ma traduction, réfléchi et réfléchi encore, pour finalement jeter à la poubelle mes velléités de critique littéraire et décider que, pareil en cela à n’importe quel autre minable échantillon de l’espèce humaine, « j’savais foutre point c’qu’i’fallait en penser. "

Ce livre bizarre, entre le navet et l’ironie, m’a fait pensé à un film que j’ai vu dernièrement et qui m’avait laissé la même impression mitigée : Mais qui a tué Mona ? de Nick Gomez avec Danny DeVito, Bette Midler, Neve Campbell…

 Bref, je ne suis pas emballée outre mesure : 5/10

PS : A noter une curiosité concernant la traduction du titre : en VO, ce roman s’appelle POP. 1280. Cinq habitants ont donc mystérieusement disparus en traversant l’Atlantique…

PS2: Quelques heures après avoir rédigé ce billet au brouillon, y compris le PS précédent, je lis dans les avis des autres lecteurs que Jean-Bernard Pouy a fait un roman hommage intitulé 1280 âmes. Et que lis-je dans le résumé amazon? "Pop 1280 c'est le titre original de l'ouvrage de Jim Thompson, devenu 1275 âmes lorsqu'il intégra, en France, la fameuse Série Noire Gallimard alors dirigée par Marcel Duhamel. En franchissant l'Atlantique, cinq des 1280 âmes thompsoniennes se sont envolées… L'édition française serait-elle anthropophage ? C'est précisément tout le souci de Pierre de Gondol, héros détective de 1280 âmes de Jean-Bernard Pouy. Facétieux, amoureux d'une jeune muse de la scène théâtrale underground prénommée Iris, ce jeune libraire bibliophile de trente-cinq ans n'est pas seulement érudit, mais aussi sensiblement joueur. Incollable pour dire qui a écrit quoi à partir d'une simple phrase, il compte parmi sa clientèle quelques hurluberlus particulièrement méticuleux… L'un d'eux n'hésite donc pas à employer ses services pour découvrir le destin des cinq disparus de Pottsville." De là à dire que j'ai eu la même idée qu'un des plus grands auteurs français de littérature policière... ;)

Les avis de Papillon, Yvon, Sylvie, Laurence, Chimère,