chroniqueIl y a une dizaine de jours déjà, à la faveur d'un rendez-vous à l'ANPE, j'ai lu d'une traite Chronique d'une mort annoncée de Gabriel Garcia Màrquez chez Grasset (j'ai oublié de noter le nom du traducteur!).

L'originalité de ce roman est de nous annoncer un meurtre dès la première page. Bien vite nous découvrons l'identité des assassins, puis le mobile de cette mise à mort. Tout le village est au courant, sauf le pauvre jeune homme qui sera la victime. Tout le monde se dit qu'il est forcément au courant, que quelqu'un l'a prévenu... Grossière erreur!

J'ai apprécié ce court roman, dont les personnages sont caractérisés avec talent, et dont l'ambiance m'a rappelé le Soleil des Scorta de Laurent Gaudé. Un bon moment de lecture, parfait pour une salle d'attente!


Ma note: 8,5/10

Laurence et Essel l'ont apprécié, Jane Doe et Frisette un peu moins.