Dans mon enfance et mon adolescence, il n'était pas imaginable de passer un dimanche sans que ma mère fasse quelque chose pour goûter. Du tapioca, un crépiau de pommes... ou une tarte aux pommes. La tarte aux pommes de ma maman, c'est la meilleure du monde. Un bon goût de beurre dans la pâte, la compote est fondante, et le sucré et l'acidité se mélangent. Du coup, moi aussi je fais des tartes aux pommes, comme celles de ma mère: pâte au beurre, compote dessous, et pommes fines dessus. Là c'était un samedi et pas un dimanche, mais le but de remonte-moral était le même.

retouch_e

Pour la pâte, je voulais suivre la recette de Florence Edelmann dans son petit livre rose. Je lis les ingrédients, j'ouvre le frigo, et là c'est le drame: pas assez de beurre!! Horreur et damnation: je reviens à peine des courses, hors de question d'y repartir, hors de question aussi que je parte à la frontière acheter du beurre espagnol en urgence, hors de question que je renonce à ma tarte aux pommes... Que faire?? Eh bien, comme dans mes recettes de simili-régime: remplacer le beurre manquant par du fromage blanc, humph (ceci est un soupir à fendre l'âme).

Tarte aux pommes quand même
- 250g de farine
- 50g de sucre glace
- 1 bonne pincée de sel
- 100g de beurre
- 50g de fromage blanc
- 5 ou 6 pommes
- cannelle
- sucre vanillé
- sucre

D'abord faire la pâte: mélanger farine, sucre glace et sel. Incorporer le beurre en petits morceaux, faire un mélange sableux. Ajouter le fromage blanc et un peu d'eau, et rassembler la pâte en une boule. Laisser reposer une heure au frigo.
Pendant ce temps, la compote: éplucher et vider trois pommes, les couper en quatre. Mettre les quartiers avec un peu d'eau dans un récipient micro-onde couvert (tiens, encore un cas d'utilisation de micro-onde!). Faire cuire par tranche de cinq minutes, remuer, remettre à cuire... jusqu'à ce que les pommes s'écrasent bien. Écraser les pommes, sucrer si besoin, ajouter un poil de cannelle.
Lorsque la pâte est prête, l'étaler assez finement. Recouvrir de compote. Peler et évider les pommes restantes (commencer par deux, c'est souvent suffisant), les tailler en tranches fines. Recouvrir la compote, le plus harmonieusement possible.
Répartir le sucre vanillé dessus, et, comble du bonheur, un peu de beurre s'il vous en reste (pour faire caraméliser). Enfourner à 180°C pour 45 mn, pour que les pomme cuisent et caramélisent.

Avec une tarte comme ça, les dimanches samedis sont de suite moins lugubres...