2020826089J'ai lu il y a quelques jours (semaines?) L'affaire du Dahlia Noir, de Steve Hodel traduit par Robert Pépin pour Points/Seuil.

Contrairement au Dahlia Noir de Ellroy, ce livre n'est pas un roman mais une enquête. En effet, l'auteur pense que c'est tout bonnement son propre père, le Dr George Hodel qui a assassiné le Dahlia Noir. Pas moins.

Personnellement, je me vois assez mal écrire un bouquin pour dire que mon père est un horrible tueur en série psychopathe. Mais ça c'est que mon avis, ein. En même temps, mon père n'est PAS un horrible tueur en série psychopathe. Bref.

Ne nous étendons pas plus avant sur les implications psychologiques qui ont inévitablement découlées de ce bouquin (et à part ça, ça fait quoi d'avoir un père qui, en plus d'avoir violé sa propre fille, a torturé allègrement une bonne demi-douzaine de jeunes femmes?), mais concentrons nous sur le bouquin.

Tout d'abord, il faut dire qu'il se lit remarquablement facilement. Ce n'est pas barbant du tout, c'est intéressant. D'ailleurs, je trouve que cette enquête est bien illustrée par plein de "preuves" et de photos. Donc j'ai trouvé cela assez convaincant (en tout cas, bien plus que l'enquête de Cornwell sur Jack l'Eventreur), même s'il reste quelques points non-expliqués (mais qui c'est, cette blonde qui accompagne les tueurs du Dahlia?), et malgré quelques longueurs inévitables dans les passages expliquant comment et pourquoi la police a couvert le tueur.

Il reste toutefois un problème inhérent aux bouquins de ce genre: il va de soi que dans ce genre de cas, l'auteur ne nous présente que les faits qui vont dans son sens, et se sent sans doute peu enclin à présenter les faits contradictoires... Donc, tout ce que je peux dire, c'est que si cette enquête reflète la vérité, alors je suis convaincue. Mais il restera toujours ce "si"...

Pour conclure, ma note: 8,5/10
(et voilà, je commence à mettre des demi-points, alors que je voulais éviter!)

PS: Joyeux anniversaire, Môman!!