2290350079.01.mzzzzzzzUn gentil jeune homme m'a fait parvenir il y a quelques jours La littérature américaine, d'Edgar Poe à Tennessee Williams, Anthologie présentée par Marianne Goeury et Sophie Bardin chez Librio, en souvenir de nos études d'anglais-américain.

Je n'avais pas trop le temps de me pencher dessus, car je suis en train de lire un pavé (surnommé à la maison "the bible"), mais je n'ai pas pu m'empêcher de jeter un coup d'oeil, puis les deux yeux, puis en fait je l'ai lu en entier.

Tout simplement car ce bouquin est un complément indispensable à tout ce qu'on a essayé de m'apprendre en matière d'histoire littéraire américaine pendant mes cinq longues années de fac (six si on compte mon repiquage). Tous les auteurs inconnus au bataillon avec lesquels on nous a saoulé, tous les bouquins qu'il était certain que nous ne lirions jamais sont présent là-dedans. Du coup, je me sens vraiment moins bête après lecture!

Cette anthologie n'est pas présentée chronologiquement, mais suivant des thèmes, de "Un peuple de pionniers explorateurs", jusqu'à "Une lutte constante contre le puritanisme". Chaque thème présente une introduction, puis quelques extraits. Tous les genres littéraires sont représentés (roman, nouvelles, poésie, théatre).

Evidemment, cette anthologie n'est pas exhaustive: il manque la littérature des natives (comme ne manquerait pas de le souligner Mrs. BRG, mon cher Benjamin), et les auteures ont rangé la littérature policière dans les genres mineurs, et ne l'ont pas traitée ailleurs que dans la courte partie réservée aux liens entre littérature et cinéma (scandale!). Et trahison suprême à mes goûts littéraires, il manque la littérature du Sud! Youhou, William (Faulkner), où es-tu? Perdu avec Carson (McCullers), on dirait bien...

Mais bon, pour 2 euros, on va pas se plaindre!
(D'autant plus qu'on me l'a offert...)

Ma note: 7/10

Pour les gens qui se seraient détournés des Librios il y a belle lurette, permettez-moi de souligner quelques changements assez récents:
- le papier n'est plus rêche et jaunâtre, il est blanc et un poil plus fin
- les couvertures sont filmées, et de plus en plus belles
- l'offre se diversifie incroyablement, ça vaut vraiment le coup de jeter un coup d'oeil au catalogue ici, car pour le prix d'un poche on a trois librios, et au moins 9 pour le prix d'un grand format...

Je peux continuer la pub en ajoutant que franchement, 2 euros, c'est que dalle, et qu'en plus ils sont hyper pratiques pour les ranger dans le sac à main. Et je ne dis pas tout ça parce qu'ils ont embauché mon pote, je le pensais bien avant, et c'est pour cette raison que j'ai une collection incroyable de librios à la maison.

PS: J'ose à peine le dire, mais sur les 35 oeuvres présentées dans cette anthologie, je n'en ai lu que 5, plus 5 autres oeuvres des auteurs présents. La honte, non?