284563076x.01.mzzzzzzzJ'ai terminé jeudi Pardonnez nos offenses, de Romain Sardou chez XO Editions. J'ai beaucoup aimé.

J'ai lu un certain nombre de romans médiévaux, et je dois dire que celui-ci est plutôt réussi. L'arrière-plan est présent sans être pesant ou pédant. Quant à l'intrigue, je la trouve assez bien, même si un détail m'a choqué en terme de crédibilité. Par exemple, j'ai trouvé ça beaucoup mieux conduit que Le testament du Titien de Eva Prud'homme, dans la catégorie roman historique à énigme.

Par contre, je suis moins emballée par la construction. Il s'agit d'une succession de chapitres relativement courts, s'intéressant à différents personnages qui n'ont à première vue aucun rapport (mais qui vont bien sûr se rejoindre d'une manière ou d'une autre à la fin du roman). Normalement, j'aime beaucoup ce genre de construction, et tout s'est bien passé sur les trois premiers quarts du roman. Mais cela s'emballe franchement ensuite, les chapitres sont de plus en plus courts. Et il se trouve que j'ai un gros problème pour retenir les noms, que ce soit des personnages de romans ou de films ou de vraies personnes de la vraie vie. Donc je me suis sentie un peu larguée, même si je n'ai jamais réellement décroché de l'intrigue. Mais cela m'a quand même un peu géné.

Ma note? 8/10
(je voulais mettre 8,5 , mais je me suis dit qu'on étais pas sortis de l'auberge si je commençais à mettre des demi-points).

PS1: Notez que je suis parvenue à faire une chronique à peu près objective sur un livre de Romain Sardou, fils de Michel Sardou, que je déteste pourtant encore plus que Houellebecq. Mais j'aurais préféré dire du mal.

PS2: C'est le premier bouquin XO Editions que je lis. J'ai oublié de faire un voeu.