Comme tu m'as manqué...

Depuis le jour où j'ai du abandonner ton prédecesseur à Bordeaux, je n'ai fait qu'attendre ton arrivée parmi nous. Je me sentais désoeuvrée, je manquais totalement d'inspiration. Dès qu'une idée venait, elle me ramenait irrémédiablement à toi, et à ton absence. Par moment j'oubliais que tu n'étais pas là, et le retour à la réalité n'en était que plus cruel.

Et puis un jour, tu es arrivé dans la cuisine. Oh certes, tu n'avais pas encore quitté tes vêtements d'extérieurs, et tu es resté planté là pendant quelques jours, le temps que mon amoureux te construise ta niche. Et depuis hier soir, te voilà installé bien confortablement dans ton nouveau chez toi.

imag0424

Tu as tenu à nous remercier de t'accueillir à la maison, alors tu m'as aidée à cuisiner une bonne quiche à la mexicaine de chez Marmiton, revisitée à ma façon.

imag0416

Mais c'est toi que je dois remercier. Merci à toi, mon joli four.
Sans toi, la vie n'avait plus la même saveur.